L’actualité Google – Janvier 2021

Suite à une forte demande de nos lecteurs, nous avons décidé de faire un point mensuel, plutôt que trimestriel, sur l’actualité de Google.

Mises à jour officieuses de l’algorithme

Aucune mise à jour officielle de l’algorithme de classement de Google n’est intervenue au mois de janvier. Toutefois, Barry Schwartz de Search Engine Round Table a signalé à ses lecteurs que, si l’on en croyait certains avis exprimés sur Webmasters World et certains indicateurs d’outils SEO, trois actualisations avaient successivement eu lieu. Elles se seraient produites les 7, 12 et 26 janvier, avec des effets perceptibles le ou les jours suivants.

D’autres changements constatés le 20 janvier ont été attribués à l’investiture de Joe Biden, mais il se peut aussi que l’algorithme de classement de Google ait été modifié ce jour-là.

Si vous souhaitez voir si votre site a réagi négativement ou positivement à ces actualisations, consultez vos données de suivi de mots clés dans SEOPress Insights.

Capture d’écran de Barry Schwartz montrant des fluctuations dans les résultats de recherche
Capture d’écran de Barry Schwartz montrant des fluctuations dans les résultats de recherche

Certains spécialistes du SEO ont avancé l’idée que ces actualisations étaient liées à l’introduction de Google SMITH. SMITH, qui est le sigle de Siamese Multi-depth Transformer-based Hierarchical (Encoder), a fait l’objet d’un rapport d’étude publié par Google, qui estime que ce processeur de langage naturel est très supérieur à BERT pour la compréhension de textes longs.

Danny Sullivan, chargé des interactions avec le public pour la recherche Google, a nié dans un tweet en date du 13 janvier que SMITH ait remplacé BERT, tout en rappelant que la publication d’un rapport d’étude par Google impliquait rarement que l’objet de ce rapport d’étude soit appliqué à l’algorithme.

Spam dans Google Analytics

Le 31 janvier, de nombreux sites ont constaté un pic de visiteurs dans Google Analytics, pour leur trafic de source Google / naturel. Malheureusement, cela s’est avéré être un trafic erroné, généré par un robot de référencement abusif.

Ce trafic erroné semblait correspondre à des internautes en provenance de Google et visitant les pages de destination suivantes sur votre site :

  • /bottraffic.live
  • /trafficbot.life
  • /bot-traffic.xyz
  • /bot-traffic.icu

Mises à jour de Google My Business

Au mois de janvier, Google My Business s’est enrichi de quelques mises à jour officielles, mais a aussi subi d’étranges défaillances.

Après les vacances de Noël, certains utilisateurs ont remarqué que les données Insights du 27 et du 28 décembre manquaient. Plus tard dans le mois, d’autres ont vu leur logo disparaître du tableau de bord admin de Google My Business. Mais cela ne semble pas avoir eu de répercussions sur les résultats de recherche.

Google a actualisé ses Consignes à suivre concernant la représentation de votre établissement sur Google, que nous vous conseillons de consulter si vous partagez une adresse postale avec d’autres entreprises ou si vous possédez un numéro de boîte postale. Google indique des informations supplémentaires à l’attention des personnes se trouvant dans ces situations et précise également que les bureaux virtuels ne peuvent pas bénéficier d’un profil Google My business, notamment les entreprises occupant des espaces de co-working – à quelques exceptions près.

Ils ont également ajouté de nouvelles options pour repérer des avis. Cette fonctionnalité pourra vous être utile si vous souhaitez que Google retire des avis négatifs de votre fiche d’établissement.

Certains utilisateurs ont vu ce message dans le rapport Insights de Google My Business.

Insights

Cliquez sur Afficher le nouveau rapport de performances et une fenêtre contextuelle donnant accès à de nouvelles statistiques s’affichera. Le côté positif des choses, c’est que ces nouveaux rapports affichent l’équivalent de 6 mois de données, contre 3 mois actuellement, mais le côté négatif, c’est qu’ils sont beaucoup moins détaillés. Ils n’indiquent pas si le profil de l’établissement a été vu dans les résultats de recherche ou sur Google Maps, et n’indiquent pas les actions de demande d’itinéraire ni le nombre de vues des photos.

Fermeture de Google Australie ?

Dans le différend qui oppose le gouvernement australien à Google Australie sur les droits de reproduction de contenus de journaux, la directrice générale de Google Australie, Mel Silva, a déclaré le 22 janvier au Sénat australien que Google rendrait inaccessible son moteur de recherche en Australie si le projet de loi, le News Media Code, était adopté.

Mel Silva, Google
Mel Silva, Google

Depuis, Google a passé un accord avec plusieurs éditeurs australiens, qui auront accès au Google News Showcase, mais il reste à voir si Google mettra sa menace à exécution si la loi est adoptée. De toute évidence, la situation est compliquée pour les spécialistes du SEO et les propriétaires de sites web en Australie, qui cherchent à anticiper l’évolution de leur trafic si Google n’était soudain plus disponible.

Mises à jour de la Google Search Console

On peut trouver un nouveau rapport Statistiques sur l’exploration dans le menu Paramètres de la Google Search Console. Cela donne une idée vraiment très intéressante de la fréquence à laquelle Google visite les sites pour actualiser son index ou découvrir de nouvelles pages. Le rapport indique le nombre de demandes réalisées quotidiennement par Google, ainsi que les caractéristiques de ces demandes par code de réponse, type de fichier, objectif (actualisation ou découverte) et type de Googlebot.

Capture d’écran du nouveau rapport Statistiques sur l’exploration de la Google Search Console
Capture d’écran du nouveau rapport Statistiques sur l’exploration de la Google Search Console

Un rapport complémentaire sur l’État de l’hôte résume la disponibilité générale du site au cours des 90 jours précédents. Il indique des avertissements en cas d’anomalies survenues lors des explorations de Google durant la semaine écoulée.

De nombreux spécialistes du SEO utilisent l’analyse du fichier journal du serveur pour obtenir ce genre d’informations pour leur site, mais rares sont les propriétaires de sites qui y ont accès. C’est pourquoi cette fonctionnalité est extrêmement utile à de nombreux propriétaires de sites et devrait être utilisée à intervalles réguliers.

Courant janvier, Google a également mis à jour le Rapport Couverture, lui apportant des améliorations, suite aux retours de propriétaires de sites. Les nouvelles fonctionnalités annoncées par Google sont :

  • Suppression de la catégorie générique du problème « anomalie lors de l’exploration » : toutes les erreurs d’exploration devraient désormais être reliées à des problèmes pourvus de résolutions plus fines.
  • Une page qui a été envoyée, mais bloquée par robots.txt et indexée, est désormais « Indexée malgré le blocage par le fichier robots.txt » (avertissement) au lieu de « URL envoyée bloquée par le fichier robots.txt » (erreur)
  • Ajout d’un nouveau problème : « Page indexée sans contenu » (avertissement)
  • L’indication de Soft 404 est désormais plus précise.

En plus de ces nouveautés, la fonctionnalité Demander une indexation, qui était cassée, est réparée, permettant aux propriétaires de site qui en ont besoin d’envoyer des pages pour une indexation manuelle.

Il existe également un nouveau Guide sur la gestion du budget d’exploration pour les propriétaires de sites volumineux pour permettre à ces derniers de faire explorer et indexer par Google l’ensemble de leurs pages. Avant de vous empresser de lire cet article, sachez que par « site volumineux », Google entend les sites contenant plus de 1 million de pages uniques et dont le contenu change une fois par semaine. Google estime toutefois que ce guide peut être utile aux sites de taille moyenne ou grande (plus de 10 000 pages uniques), dont le contenu change très rapidement.

Si vous pensiez que votre blog, avec ses 100 articles, était volumineux, il va falloir revoir votre théorie 😉.

Vidéos Google Search Central

John Mueller a présenté l’édition de Google Search News du mois de janvier.

Tout en passant en revue certaines informations citées dans cet article, il a fait un aparté intéressant sur le netlinking (travail de recherche de liens). Il a rappelé que « Google utilise les liens pour trouver de nouvelles pages et mieux comprendre leur contexte sur le Web », ajoutant qu’on lui demandait souvent ce qu’un propriétaire de site peut faire pour obtenir les liens d’autres sites. Il a évoqué les consignes de Google mettant en garde les propriétaires de sites contre certaines pratiques pour obtenir des liens, telles que l’achat de liens, puis a conseillé cet article de Gisele Navarro comme excellente source d’idées pour l’obtention de liens.

Si vous utilisez Google AdSense pour tirer des revenus de votre blog, vous serez probablement intéressé par la nouvelle série disponible dans Google Search Central intitulée Sustainable Monetized Websites. Elle a été lancée en décembre 2020, et de nouvelles vidéos ont été mises en ligne en janvier et début février.

Sustainable Monetized Websites d’Aurora Morales
Sustainable Monetized Websites d’Aurora Morales

Notez par ailleurs que la chaîne YouTube Search Central diffuse Google SEO Office Hours, Search for beginners, Search Console Training, #AskGoogleBot, Search Central Lightening Talks, Javascript SEO et SEO Mythbusting.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Augmentez votre trafic !

Téléchargez SEOPress dès maintenant et débutez l'optimisation du référencement de votre site WordPress.

ABONNEZ-VOUS pour recevoir les dernières actualités SEO et des promos exclusives !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.