Tout savoir sur la création de sites WordPress multilingues

Souhaitez-vous étendre la portée de votre entreprise ? Voulez-vous vous développer à l’international ? Souhaitez-vous accroître vos ventes ? Si tel est cas, un site Web WordPress multilingue y contribuera grandement. Pour une personnalisation idéale, votre site WordPress doit être disponible dans la langue de vos visiteurs. Heureusement, il existe une multitude d’outils destinés à vous aider à le faire vous-même. La perspective de créer un site Web multilingue peut être intimidante. C’est pourquoi cet article vous montrera non seulement pourquoi vous devriez traduire votre site WordPress, mais aussi comment le faire en vous servant de trois plugins de traduction populaires.

Quels avantages y a-t-il à traduire mon site WordPress ?

Toucher un public plus large

Si on part du fait que seuls 25% des internautes ont pour langue maternelle l’anglais, il devient évident que, si vous voulez attirer un public plus large, un site en une seule langue ne suffira pas. Offrir votre site en plusieurs langues vous permettra de cibler de nouveaux secteurs, ainsi qu’une clientèle internationale qui auparavant était hors de votre portée.

Langues les plus utilisées sur le web
Langues les plus utilisées sur le web

Si viser un public international est bien évidemment avantageux, il est tout aussi important de mettre l’accent sur les langues les plus parlées de votre marché national. Un exemple frappant est celui des États-Unis où l’espagnol est la deuxième langue la plus parlée, avec 41 millions de locuteurs natifs et pas moins de 12 millions de locuteurs bilingues. Par conséquent, traduire votre site pour toucher un public à la fois national et international contribuera à stimuler le trafic et à augmenter vos ventes.

Réduire votre bounce rate et améliorer votre taux de conversion 

Offrir votre site Web en plusieurs langues présente de nombreux avantages. Les internautes qui le visitent ont moins de chances de le quitter immédiatement parce qu’il n’est pas dans leur langue. Cette hypothèse est soutenue par le CSA qui a constaté que 72,1 % des consommateurs passent la plupart ou la totalité de leur temps sur des sites disponibles dans leur langue maternelle.

Cette approche entraînera une réduction du taux de rebonds (bounce rate) sur votre site et, logiquement, une augmentation du taux de conversion. Mais pourquoi ? Eh bien, parce que les consommateurs se sentent plus confiants en achetant sur un site Web où ils comprennent toutes les étapes du processus d’achat. Les études du CSA le confirment en montrant que 72,4 % des consommateurs ont déclaré qu’ils seraient plus enclins à acheter un produit dont les informations sont présentées dans leur langue. 

Référencement multilingue

En tant qu’utilisateur de SEOPress, nous sommes convaincus que vous êtes un professionnel du référencement. Mais avez-vous déjà pensé au référencement multilingue ? Il s’agit là d’un atout clé pour tous ceux d’entre vous qui souhaitent grandir à l’international. En gros, pour toutes les langues supplémentaires que vous ajoutez à votre site, il suffit de faire exactement ce que vous feriez normalement pour le référencement dans votre langue maternelle.

Il vous faudra également respecter des exigences spécifiques au référencement multilingue. Le but est de vous assurer que les robots des moteurs de recherche puissent correctement explorer la structure de votre site Web dans le but d’optimiser votre référencement. La tâche peut sembler complexe, mais il existe heureusement des solutions de traduction optimisées pour le référencement multilingue. Elles permettent de simplifier ce qui autrement aurait été un processus complexe.

Axé sur le client

Le fait que votre site soit disponible accessible en plusieurs langues apporte à vos clients une preuve supplémentaire que vous vous souciez de leurs besoins et que vous êtes prêt à rendre leur expérience utilisateur aussi fluide que possible. Dans un environnement commercial de plus en plus concurrentiel, avoir un site Web multilingue pourrait faire toute la différence avec les autres concurrents du secteur. Le consommateur aime savoir que l’on tient compte de ses besoins, et cette reconnaissance se traduira par l’augmentation du volume de ventes et des profits.

Pour affiner la liste des possibilités, cet article se concentrera sur trois des plugins de traduction WordPress les plus connus : Weglot, Polylang et WPML.

 Weglot :

Weglot est le plugin de traduction le mieux noté du répertoire WordPress. Il détecte automatiquement toutes vos pages originales, crée les pages traduites correspondantes et vous propose une interface unique pour gérer et modifier vos traductions. Vous pouvez également modifier vos traductions sur le site lui-même en utilisant l’outil  « Éditeur visuel » qui vous permet d’afficher les modifications effectuées directement sur votre site. Weglot offre une version gratuite qui permet de traduire en une langue et jusqu’à 2000 mots. Pour les offres payantes, il faut compter à partir de 9,90 € par mois.

Polylang :

Polylang est un autre plugin populaire de traduction de sites WordPress. Avec Polylang, vos pages traduites sont créées manuellement. Ensuite, vous insérez le contenu traduit dans les pages. Pour gérer les traductions Polylang, vous devez passer par votre admin WordPress. Polylang est disponible en version gratuite, et les versions premium commencent à partir de 99,00 € par an.

WPML :

WPML est le plugin de traduction le plus téléchargé sur WordPress, et il existe depuis bien longtemps. Il permet de créer manuellement vos pages traduites et ensuite, d’insérer le contenu traduit dans ces pages, une par une. La gestion des traductions avec WPML implique de travailler sur 2 éditeurs différents. L’un est utilisé pour le contenu de votre site et l’autre pour le contenu provenant de l’extérieur de l’éditeur WordPress.

Abordons maintenant chacun de ces plugins de manière un peu plus détaillée, c’est-à-dire depuis l’installation et la traduction proprement dite avec le plugin, jusqu’aux fonctionnalités comme le choix de votre sélecteur de langue.

Weglot

Logo Weglot

Installation :

Le plugin Weglot a l’avantage d’être facile à installer. En fait, dès que vous avez installé le plugin Weglot depuis le répertoire WordPress, votre site est entièrement traduit automatiquement ! Pas besoin d’être un développeur ou d’avoir des compétences en programmation. N’importe quel membre de votre équipe peut donc le faire instantanément.

Comment installer Weglot :

  • Utilisez l’installation en un clic depuis le répertoire WordPress
  • Créez un compte Weglot
  • Une fois que c’est fait, entrez votre clé d’API (disponible via votre tableau de bord personnel Weglot), sélectionnez la langue d’origine de votre site web, puis choisissez les langues dans lesquelles vous souhaitez le traduire.

    Weglot Setup
    Weglot Setup
  • Cliquez sur « Sauvegarder » et …voilà ! Votre site Web multilingue est en ligne, avec un sélecteur de langues automatiquement ajouté.

Gestion multilingue :

En matière de gestion d’un site web multilingue, chacun des trois plugins diffère de par l’approche et la compatibilité. Voici comment se passe la gestion multilingue avec Weglot :

Création des pages : En ce qui concerne la création de pages traduites, Weglot détecte toutes vos pages dans la langue d’origine et crée automatiquement les pages traduites correspondantes. Puisque le processus est automatisé, il n’y a pas lieu d’aller d’une page à l’autre pour créer tout votre contenu traduit. Et, si vous le souhaitez, vous pouvez exclure une page ou une URL du processus de traduction. 

Compatibilité : Il est essentiel que le plugin de traduction que vous choisissez soit largement compatible avec les thèmes et les autres plugins sur votre site WordPress. Or, Weglot est à 99% compatible avec les thèmes et les plugins WordPress. Pourquoi est-ce une bonne chose ? Parce qu’il peut ainsi traduire tout le contenu de votre site, y compris celui généré par d’autres plugins.

Gestion des traductions :

L’approche de la traduction de votre site WordPress avec Weglot est hybride, car elle associe traduction automatique et traduction humaine. Cette dernière peut se faire manuellement en modifiant soi-même les traductions ou, via une interface intuitive, en faisant appel aux services de traducteurs professionnels.

La gestion de vos traductions se fait via une interface cloud externe. Pour gérer vos traductions, connectez-vous simplement à votre compte Weglot et accédez à > Traductions. Sur votre tableau de bord, vous pouvez également commander une traduction professionnelle pour votre site et mettre en place des équipes pour travailler sur des projets spécifiques.

L’interface de gestion des traductions de Weglot est très conviviale. Elle vous permet de rechercher vos traductions par URL, par type de contenu (images ou metadata pour le référencement par exemple). Tous les contenus présents sur votre site Web, y compris les textes générés par différents plugins s’afficheront. Cette interface vous permet de modifier, remplacer ou ajouter des règles de traduction personnalisées.

Interface de gestion des traductions de Weglot
Interface de gestion des traductions de Weglot

Par ailleurs, vous pouvez aussi modifier vos traductions sur le site lui-même en utilisant l’outil « Éditeur visuel » qui vous permet de voir en direct sur le site les modifications effectuées. Certains utilisateurs apprécieront sans doute cette approche visuelle de gestion de la traduction. Pour avoir un aperçu en direct de votre site, allez simplement dans l’ « Éditeur contextuel » de votre tableau de bord Weglot. Cliquez sur une traduction pour la modifier. Elle sera automatiquement synchronisée avec votre site Web.

Editeur visuel de Weglot
Editeur visuel de Weglot

Référencement multilingue :

Weglot est une solution optimisé pour le référencement multilingue qui utilise des sous-répertoires spécifiques pour chaque langue dans laquelle votre site est traduit. En effet, la duplication des pages en fonction des langues peut être très pénalisante en termes de référencement. Weglot traduit également les métadonnées de votre site afin de vous aider à gagner des places sur les SERP internationales.

De plus, Weglot dispose d’une autre fonction de localisation pouvant améliorer votre référencement. La traduction des images et des médias vous donne la possibilité de changer l’image ou le média qui s’affiche sur chaque version linguistique de votre site. À titre d’exemple, si vous aviez une vidéo de présentation de votre entreprise sur la page d’accueil de votre site en anglais, il pourrait être utile de la remplacer par une en français pour la version française de votre site.

Enfin, le plugin Weglot ajoute automatiquement des balises hreflang et s’intègre à d’autres outils et plugins de référencement comme SEOPress afin de vous aider à maximiser vos chances d’obtenir un bon classement sur les SERP.

Sélecteur de langues :

Weglot ajoute automatiquement un sélecteur de langues à votre site web une fois que vous avez installé le plugin, sans qu’il soit nécessaire de faire appel à un développeur. En outre, vous pouvez même personnaliser votre sélecteur de langues sans aucune connaissance technique ni aucun code.

Paramètres du sélecteur de langues de Weglot
Paramètres du sélecteur de langues de Weglot

Souscrivez à la version d’essai gratuite de 10 jours de Weglot. 

Polylang

Logo Polylang

Installation :

Pour installer la version d’essai de Polylang, accédez au répertoire WordPress et téléchargez le plugin en suivant la procédure d’installation qui y est indiquée.

Cependant, si vous voulez bénéficier de toutes les fonctionnalités de Polylang, il vous faudra acheter une version premium. Voici les instructions pour télécharger Polylang Pro :

  1. Téléchargez le fichier polylang-pro.zip, disponible à partir d’un lien figurant sur votre reçu d’achat, ou à partir de votre compte.
  2. Une fois que c’est fait, vous devrez l’ajouter à votre site WordPress. À partir de votre tableau de bord WordPress, accédez à la liste des plugins et cliquez sur « Ajouter ».
  3. Cliquez sur « Charger le plugin » et sélectionnez le fichier polylang-pro.zip que vous avez téléchargé précédemment.
  4. Maintenant, vous pouvez activer Polylang Pro.

Que vous ayez installé la version gratuite ou la version premium, vous devrez par la suite configurer Polylang afin de pouvoir mettre en place votre site Web multilingue. Vous êtes invité à utiliser leur assistant de configuration pour vous aider à configurer les principales fonctionnalités.

Gestion multilingue : 

Voici quelques informations sur la gestion multilingue avec Polylang :

Création des pages : Avec Polylang, vous devez créer manuellement vos pages traduites et ensuite insérer le contenu traduit dans ces pages. Avec cette méthode, vous décidez une par une quelles pages vous allez traduire.

Compatibilité : Lorsque vous utilisez le plugin de traduction Polylang, veillez à ce que votre thème et les autres plugins que vous utilisez sur votre site WordPress soient compatibles, et la plupart le sont.

 Gestion de la traduction :

La solution de Polylang n’a pas de fonction de traduction automatique. Vous devrez donc traduire manuellement le contenu de votre site web à partir du tableau de bord de WordPress. Vous pouvez le faire vous-même ou avoir recours à des traducteurs professionnels.

Pour ce qui est de la gestion des traductions, Polylang fonctionne depuis l’éditeur WordPress. Il vous faut d’abord créer le contenu de votre site dans la langue principale, et ensuite, ajouter une version traduite.

Une fois enregistré, le contenu sera associé à une version traduite. Chaque fois que l’utilisateur visitera le site dans cette langue particulière, le contenu traduit s’affichera. Il est à noter que, comme Polylang ne fournit pas de traduction automatique, cette procédure manuelle doit être suivie à chaque publication.

Il est possible d’installer d’autres plugins compatibles avec Polylang pour pouvoir traduire automatiquement le contenu et étendre les fonctionnalités de gestion des traductions.

Référencement multilingue :

Polylang offre un certain nombre de fonctionnalités qui favorisent le référencement multilingue. Tout d’abord, Polylang vous permet de choisir un certain nombre de structures URL différentes. Pour chaque langue, vous pouvez, si vous le souhaitez, utiliser des sous-domaines ou des répertoires.

Le plugin prend également automatiquement en charge certains aspects de référencement, tels que les balises hreflang et opengraph. Si vous avez besoin de plus de fonctionnalités liées au référencement, Polylang s’intègre aussi avec les principaux plugins de SEO pour vous aider optimiser au mieux cet aspect de votre site.

Sélecteur de langues :

Lors de la configuration de Polylang, il vous faudra activer votre sélecteur de langues afin de permettre aux visiteurs de votre site d’accéder à ses différentes versions linguistiques. Dans WordPress, allez dans Apparence > Menus. Sur cette page, vous devez sélectionner le menu de votre thème afin de l’éditer. À partir de là, vous pouvez ensuite ajouter le sélecteur de langues au menu. Une fois que vous l’aurez enregistré, un sélecteur de langues sera désormais disponible sur votre site principal.

Paramètres du sélecteur de langue de Polylang
Paramètres du sélecteur de langue de Polylang

Bien que le sélecteur de langues aie des options par défaut, Polylang permet un certain degré de personnalisation. Vous pouvez toujours revenir sur les paramètres du sélecteur de langues et effectuer des modifications comme :

  • décider s’il s’affiche ou non sous forme de liste déroulante
  • décider que les noms complets ou les initiales des langues s’affichent
  • décider d’utiliser ou non les indicateurs

WPML

Logo WPML

Installation :

Pour une installation réussie de WPML, il est recommandé d’avoir une compréhension basique du code. Elle se déroule en quelques étapes.

Comment installer WPML :

  • Tout d’abord, créez un compte WPML
  • Ensuite, téléchargez les 4 composants suivants : WPML core plugin, String Translation, Translation Management, et Media Translation
  • Vous recevrez ensuite 4 fichiers zip distincts
  • Sur votre tableau de bord WordPress, accédez à la section d’ajout de plugins
  • Cliquez sur Charger le plugin > ensuite sélectionnez vos 4 fichiers zip > puis cliquez sur Charger maintenant
  • Vous devrez ensuite retourner à la page des plugins et activer les plugins nouvellement ajoutés

Gestion multilingue :

 Pour la gestion multilingue avec WPML, notez ce qui suit :

Création des pages : Avec WPML, comme avec Polylang, vos pages traduites sont créées manuellement, ensuite vous devrez insérer le contenu traduit dans ces pages. Là encore, vous sélectionnerez individuellement les pages que vous souhaitez traduire dans le cadre de cette procédure.

Compatibilité : En guise de rappel, lorsque vous utilisez le plugin WPML, il est prudent de vérifier s’il est compatible avec votre thème WordPress et tous les autres plugins de votre site. Mais vu le haut niveau de compatibilité du plugin, il ne devrait pas y avoir de problème pour la plupart d’entre eux. 

Gestion de la traduction :

WPML met principalement l’accent sur la traduction manuelle. Vous pouvez le faire vous-même en confiant la traduction à vos propres traducteurs, ou en engageant des traducteurs professionnels. Vous pouvez bénéficier de la traduction automatique en achetant un package supplémentaire sur WPML.

Pour profiter pleinement de la gamme de fonctionnalités de gestion des traductions offerte par WPML, il est conseillé de disposer du package Multilingual CMS ou Multilingual Agency. N’oubliez pas d’installer ensuite leurs plugins de gestion des traductions !

WPML donne à ses utilisateurs l’accès à leur propre tableau de bord où ils peuvent gérer les traductions. Par exemple, ils peuvent y sous-traiter des traductions à des traducteurs professionnels.

La gestion des traductions avec WPML implique de travailler sur deux éditeurs différents. L’un est utilisé pour le contenu de votre site et l’autre pour le contenu provenant de l’extérieur de l’éditeur WordPress.

Référencement multilingue : 

WPML est une autre solution de traduction multilingue adaptée au référencement naturel. Il offre un certain nombre d’options pour ce qui est de la structuration de vos URL, en tenant compte des sous-répertoires, des sous-domaines et des paramètres. En plus, WPML est également compatible avec les autres plugins de référencement tels que SEOPress. Toujours en matière de SEO, il est également à noter qu’il offre la possibilité d’ajouter des attributs hreflang.

Sélecteur de langues :

En activant WPML, vous serez invités à choisir la langue source et les langues cibles du site. Ensuite, il vous sera proposé des options de personnalisation du sélecteur de langues qui sera ajouté sur la page principale de votre site.

Une fois que c’est fait, vous pourrez définir l’ordre dans lequel vous souhaitez que les langues s’affichent dans le sélecteur de langues. Vous pourrez aussi choisir où vous voulez le placer. Certains choisissent de l’afficher comme un widget dans le menu, dans le pied de page, ou même comme un lien (au-dessus ou en dessous de la publication, sur la page Web).

Réglages du sélecteur de langues de WPML
Réglages du sélecteur de langues de WPML

Vous pouvez aussi créer un sélecteur de langues personnalisé, conçu d’une manière qui convienne à votre site. Il existe deux moyens de le faire :

  • En utilisant les templates Twig
  • À l’aide de l’API PHP

Alors, quel plugin de traduction WordPress choisissez-vous ?

Les trois plugins mentionnés plus haut sont très appréciés dans le milieu de la traduction et par les communautés WordPress. Votre choix dépendra donc de l’utilisation que vous voulez en faire. Cependant, en procédant à votre choix, gardez présents à l’esprit les points suivants :

Installation : Les projets de site multilingue peuvent très vite devenir complexes. Utiliser un système de gestion des traductions facile à installer et ne nécessitant pas l’intervention d’un développeur est donc un avantage !

Fonctionnalités de traduction et de gestion : Un élément fondamental dont il faut tenir compte, c’est l’ajout constant de contenus. Si vous utilisez une solution de traduction manuelle, ajouter de nouvelles traductions chaque fois que vous chargez du contenu vous convient-il ? Voudrez-vous plutôt bénéficier d’une solution de traduction automatisée ? Il est également utile d’avoir une interface intuitive de gestion des traductions. Ainsi, vous ou n’importe quel autre membre de votre équipe pourrez procéder à des modifications ou à des mises à jour quand c’est nécessaire.

Nous espérons que cet article vous a donné suffisamment d’informations pour choisir la meilleure solution de traduction pour votre site WordPress !

Des liens affiliés sont présents dans cet article (en savoir plus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Augmentez votre trafic !

Téléchargez SEOPress dès maintenant et débutez l'optimisation du référencement de votre site WordPress.

ABONNEZ-VOUS pour recevoir les dernières actualités SEO et des promos exclusives !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.