Les dernières mises à jour Google – deuxième trimestre 2020

Au second trimestre 2020, le confinement a eu des répercussions sur les recherches dans le monde entier. La plupart des fluctuations de trafic ne sont pas forcément à relier aux mises à jour de Google, mais plutôt aux changements dans le comportement des internautes. Certains mots clés ont soudain enregistré davantage de recherches (« faire du pain »), à l’inverse d’autres (« pubs irlandais »). Il y a toutefois eu des changements dans Google qui ont pu exercer une influence sur votre trafic et peut-être certaines infos vous ont-elles échappé (trop occupé que vous étiez à faire votre pain). Penchons-nous donc sans plus tarder sur l’actualité de Google, d’avril à juin.

Mise à jour de Google Page Experience

Le 29 mai, Google a annoncé une mise à jour prochaine de son algorithme, basée sur l’expérience utilisateur, avec un lancement prévu en 2021 (peut-être dès janvier). Cette information est intéressante à deux titres :

  1. Elle met en lumière les indicateurs qui seront utilisés pour faire de la « vitesse de page » un critère de classement.
  2. Elle nous donne un aperçu des différents signaux de l’expérience utilisateur que Google prendra en compte dans le calcul de ses classements.
Google Core Web Vitals
Google Core Web Vitals

Cette vue d’ensemble nous montre que Google commencera à utiliser des indicateurs dénommés Core Web Vitals (Signaux Web essentiels) pour classer les pages à compter de 2021, conjointement à d’autres indicateurs déjà en place, tels que la compatibilité avec la navigation mobile, la sécurité de la navigation, HTTPS et l’absence d’interstitiels intrusifs (fenêtres pop-up).

Le lancement des Core Web Vitals et leur intégration à cette liste résout un dilemme bien connu des webmasters : quel indicateur utilise Google pour évaluer la vitesse d’une page ? Google a déclaré que les résultats de recherches sont influencés par la vitesse des pages depuis 2010, et plus encore pour les recherches sur mobiles, et ce, depuis 2018. Le moteur de recherche a fourni des outils comme PageSpeed Insights pour aider les webmasters à évaluer la vitesse de leurs pages, ajoutant même des rapports « Vitesse du site » à Google Analytics. Toutefois, ces derniers affichent de nombreux indicateurs de vitesse des pages – du score général PageSpeed Insights au Temps de réponse moyen du serveur de Google Analytics – sans que l’on sache jamais trop lequel est utilisé par Google pour classer les pages.

À l’avenir, les scores Core Web Vitals, mesurés par de réels utilisateurs de Chrome, seront le critère utilisé par Google. Ces scores (qui ne peuvent être calculés que pour des sites suffisamment fréquentés) seront systématiquement reportés dans Google Search Console, PageSpeed Insights, ainsi que des outils Chrome pour développeurs.

Pour plus d’informations sur cette annonce, lisez l’article (en anglais) Evaluating Page Experience.

Webmaster Conference Product Summit

Comme pour les autres événements prévus au second trimestre 2020 de par le monde, Google a remis à l’année prochaine les événements destinés aux webmasters. En guise de remplacement, la 2019 Webmaster Conference a été diffusée sur Youtube.

Une bonne occasion de voir les ingénieurs du moteur de recherche à l’action et de découvrir quelques-uns des rouages complexes à l’œuvre chez Google. Au programme:

Web : Comment Google repère-t-il les contenus dupliqués sur l’ensemble du web ? Que se passe-t-il lorsqu’un contenu dupliqué est repéré ? Comment les URL canoniques sont-elles sélectionnées ? Dans quelle mesure la localisation joue-t-elle un rôle ?

Les meilleures pratiques de Google Images : voyez la manière dont a évolué Google Images au fil des ans et découvrez certaines des meilleures pratiques à mettre en œuvre sur votre site en matière d’images.

Le rendu : Étoffez vos connaissances sur le rendu et ce qu’il nécessite à grande échelle sur le web. Glissez-vous dans les coulisses et glanez quelques infos qui pourraient servir à un propriétaire de site en matière de rendu.

Titres, extraits (snippets) et aperçus dans les résultats : à quoi servent les titres, les extraits et les aperçus de page dans les résultats ? Comment les systèmes de Google sélectionnent-ils et génèrent-ils les aperçus de pages ? Quels sont les éléments qui décident les internautes à cliquer sur telle ou telle page dans les résultats ?

Googlebot et hébergement web : après avoir examiné la popularité de divers serveurs web et l’essor du protocole HTTPS, vous en saurez plus sur la manière dont Google explore le web lors de recherches et ce que vous pouvez faire pour le contrôler.

Revendiquez votre Fiche info : les fiches infos sont un excellent moyen d’être visible, que l’on soit un individu ou une organisation, lors d’une recherche. Sachez quels sont les moyens de les revendiquer et de les mettre à jour, pour vous ou pour votre organisation.

L’amélioration des recherches au fil des ans : Chat est-il synonyme de chien ? Les pages sur New York devraient-elles sortir lors de recherches sur York ? Comment les algorithmes s’y prennent-ils pour déterminer tout cela ? Combien faut-il de smileys pour attirer l’attention de Google ? Paul Haahr, de Google, vous sert de guide et vous montre certains changements intervenus dans les recherches.

Core update de mai 2020

Google Search Liaison a annoncé une nouvelle mise à jour du cœur de l’algorithme des résultats de recherche, le 4 mai. Une fois de plus, avec très peu de détails sur ce qui a effectivement changé dans l’algorithme.

Comme lors de précédentes mises à jour, certains sites ont constaté d’importants changements, donnant l’impression d’un changement fondamental dans la façon dont Google mesure si les éditeurs des sites web font autorité. Il faut aussi remarquer que la mise à jour s’est déroulée sur plusieurs jours, causant des fluctuations de classement pendant quelque temps, avant que les nouveaux résultats de recherche se stabilisent.

Selon certains commentateurs, les changements semblent avoir bénéficié à certaines marques et à certains gros sites, notamment des réseaux sociaux. Pinterest a brièvement bénéficié d’un énorme coup de fouet dans les résultats de Google, présentant des résultats multiples issus de divers sites nationaux de Pinterest (alors qu’ils auraient normalement dû être dédupliqués – voir la première vidéo de la 2019 Webmaster Conference ci-dessus).

D’autres ont suggéré que Google avait peut-être supprimé certains outils d’apprentissage automatique dédiés au décryptage des intentions de recherches (par exemple, si quelqu’un lance une recherche sur « pizza » à sept heures du soir, quelle est la probabilité qu’il recherche une recette, un restaurant ou un service de livraison à domicile ?). En raison des évolutions récentes qui ont rapidement frappé le comportement des internautes, les intentions de recherche sont sans doute devenues trop difficiles à calculer.

En savoir plus sur ce que Google souhaite que les webmasters sachent de la core update.

Autres mises à jour de l’algorithme

En dehors des mises à jour officielles, les spécialistes du SEO signalent souvent des changements dans les résultats de recherche, qui laissent à penser que des mises à jour ont été effectuées sans communiqué préalable de Google. Celles-ci sont relativement rares ce trimestre. Brièvement :

16 avril : Barry Schwartz signale des pics de fluctuation dans des outils de suivi de SERP tels que Mozcast, SERPMetrics, Advanced WebRankings, Accuranker, RankRanger, Cognitive SEO et SEMRush (ou peut-être était-ce juste l’occasion pour lui d’exhiber sa collection d’outils de suivi SEO !).

29 mai : Google annonce une modification des affichages locaux suite à un tweet, en date du 5 mai, de @JoyanneHawkins à @dannysullivan, avertissant ce dernier de ce qui ressemblait à une mise à jour conséquente de l’algorithme. Au final, ce n’était qu’un bug, corrigé (grâce à Joy) aux alentours du 15 mai.

23 juin : Marie Haynes écrit que « de nombreux sites .gov et .org ont tous vu leur classement boosté ce jour-là. Nous avons la nette impression que Google a probablement modifié quelque chose dans son algorithme pour récompenser les sites qui faisaient autorité à cette époque ».

Traducteur de sites web Google Translate

En réaction à la pandémie mondiale, Google a trouvé bon de remettre gratuitement en service son widget Google Translate Website Translator le 19 mai, à destination des sites non lucratifs.

Bien qu’il s’agisse d’un geste généreux de la part de Google, il faut savoir que ce type de traduction ne contribue pas à un bon SEO. Les versions traduites ne seront pas indexées par Google. Pour l’intégration de textes traduits par des machines ou des humains, lire Tout savoir sur la création de sites WordPress multilingues.

Test des résultats enrichis

Ces dernières semaines, des infos ont circulé quant à l’utilisation de données structurées Schema pour obtenir des extraits enrichis dans les résultats de recherche de Google.

Ce dernier a ajouté la prise en charge du Schema « Guided recipe » (recette guidée) dans Google Search Console. Si votre site contient des données structurées Schema, Google devrait afficher des rapports les concernant dans la section Améliorations. Les données structurées Schema actuellement prises en charge sont :

  • Breadcrumb
  • Dataset
  • Event
  • FAQ
  • Fact check
  • Guided recipe
  • How-to
  • Job posting
  • Logo
  • Product
  • Q&A page
  • Recipe
  • Review snippet
  • Sitelinks searchbox
  • Special Announcement
  • Video

Si vous avez généralement des difficultés à intégrer des données structurées, vous pouvez utiliser l’outil de test des résultats enrichis – qui n’est plus en version bêta depuis le 7 juillet. Pour une URL donnée, il vous dira si des données structurées peuvent être détectées sur la page et si elles produiront des extraits enrichis dans les résultats de recherche. Il validera également les données structurées ou répertoriera les erreurs pour vous aider à les corriger.

Google Rich Snippet Tool - Page éligible
Google Rich Snippet Tool – Page éligible
Google Rich Snippet Tool - Page non éligible
Google Rich Snippet Tool – Page non éligible

Summer is coming !

Fin juillet-début août, la coutume veut qu’une mise à jour relativement importante de Google, ou un lancement de produit, intervienne. La raison avancée étant que les dates d’échéance sont souvent fixées pour avant le départ en vacances des développeurs.

Les bureaux américains de Google sont cependant actuellement tous fermés et la COVID-19 pourrait influencer le programme cette année. Mais vous êtes prévenus et devriez vous préparer à suivre le classement de vos mots clés au cours des quelques semaines à venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Augmentez votre trafic !

Téléchargez SEOPress dès maintenant et débutez l'optimisation du référencement de votre site WordPress.

ABONNEZ-VOUS pour recevoir les dernières actualités SEO et des promos exclusives !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.