30 conseils pour réussir votre SEO On-Page sur WordPress

Auteur Benjamin Denis
|
Publié le
| Aucun commentaire sur 30 conseils pour réussir votre SEO On-Page sur WordPress
30 conseils pour réussir votre SEO On-Page sur WordPress

Il existe beaucoup de conseils sur la façon d’optimiser les sites WordPress pour le référencement dans les moteurs de recherche tels que Google. Dans notre introduction au référencement on-page, nous vous avions suggéré de commencer votre apprentissage sur le sujet, en lisant la présentation de Google Comment fonctionnent les algorithmes de recherche ? À partir de ce document, nous avons identifié 6 groupes de facteurs de classement on-page : Actualité, Utilisation de mots clés, Qualité de la réponse, Qualité de contenu, Convivialité des pages Web et Indexation.

Retrouvez nos meilleurs conseils SEO on-page, classés selon ces 6 groupes, pour vous donner des idées concrètes et améliorer votre référencement et obtenir plus de trafic pour votre site.

Pour démarrer, un conseil général que nous pouvons vous donner est de vous assurer que vous avez suffisamment de temps pour travailler sur vos tâches de référencement On-Page.  L’optimisation prend beaucoup de temps.

Actualisation du contenu

  1. Lorsque vous imaginez un nouveau site Web, vous devez penser à comment y ajouter régulièrement de nouvelles pages. Comme un blog, par exemple. En règle générale, le contenu frais se classe mieux que l’ancien contenu et les sites avec plus de pages se classent mieux que les sites avec peu de pages.
  2. Une fois que vous avez un plan éditorial, respectez-le. La régularité à laquelle vous publiez du nouveau contenu peut être un facteur de classement.
  3. Réviser l’ancien contenu. Grâce à la fonctionnalité d’analyse de contenu de SEOPress, vous pouvez repérer les publications qui n’ont pas été mises à jour depuis plus d’un an.

Utilisation des mots clés

  1. Avant de démarrer votre site, listez les mots-clés que vous souhaitez cibler. Lisez Trouver des mots-clés SEO pour votre site WordPress pour vous aider dans cette tâche.
  2. Avant d’écrire un nouvel article, assurez-vous de savoir quel mot-clé vous souhaitez cibler et incluez-le dans le titre de l’article. En commençant par un bon titre, vous optimiserez automatiquement certains éléments importants du référencement tels que le titre H1, le Meta Title et le permalien. Consultez notre article Optimiser les publications WordPress pour un mot-clé pour en savoir plus.
  3. Ajoutez un mot-clé cible et utilisez la fonctionnalité d’analyse de contenu de SEOPress pour vérifier que vous utilisez des mots-clés aux endroits appropriés tels que le méta-titre, la méta description, le permalien, les titres (H1, H2, H3) et le contenu principal.
  4. Assurez-vous d’utiliser votre mot-clé cible dans le texte ALT d’au moins une image de chaque article.
  5. Suivez le classement des mots clés au fil du temps. Consultez notre article sur Comment suivre les mots-clés manuellement, avec Google Search Console ou des outils de référencement comme SEOPress Insights.
Utilisez SEOPress Insights pour vérifier le classement des mots clés au fil du temps
Utilisez SEOPress Insights pour vérifier le classement des mots clés au fil du temps

Qualité de la réponse

  1. Imaginez que votre mot-clé soit une question qu’une personne pose à Google. Vous devez vous assurer que votre article y réponde.
  2. Utilisez Google Suggestions (intégré à la fonction d’analyse de contenu de SEOPress PRO) pour avoir des idées de questions plus spécifiques autour de votre mot clé principal. Celles-ci peuvent vous aider à structurer votre article. Les suggestions sont aussi une bonne source d’idées pour les titres H2 pour les articles.
Capture d’écran montrant la fonctionnalité Google Suggestions dans SEOPress PRO
Capture d’écran montrant la fonctionnalité Google Suggestions dans SEOPress PRO
  1. Écrivez au moins 300 mots pour n’importe quelle publication que vous souhaitez indexer dans Google. Gardez à l’esprit que certaines questions peuvent avoir des réponses rapides et que d’autres peuvent nécessiter un contenu plus détaillé. Il n’est pas rare de voir des articles de plus de 1000 mots dans les premiers résultats de Google.
  2. Certains disent qu’une image peut valoir mille mots. Une photo ou une infographie peut être la meilleure réponse que vous puissiez donner à une requête. Essayez de fournir au moins une image unique (c’est-à-dire qu’elle n’existe pas déjà sur le Web) pour chaque page que vous publiez.
  3. Pour toutes les images qui contiennent du texte, utilisez l’attribut ALT pour répéter le texte dans un format lisible par les moteurs de recherche.
  4. Travailler votre Méta Description pour offrir une introduction alléchante à votre contenu.
  5. Utilisez des données structurées (les schémas) pour décrire dans la mesure du possible, le contenu d’une page. Pour savoir quel schéma est approprié pour votre contenu, lisez Quels schémas pour quels extraits enrichis et Comment utiliser les schémas dans votre site WordPress avec SEOPress PRO pour comprendre comment vous pouvez les implémenter facilement.

Qualité du contenu

  1. N’utilisez pas de contenu généré ou traduit automatiquement pour les pages que vous souhaitez classer. Actuellement, Google dit qu’il peut considérer le contenu généré par machine comme de mauvaise qualité.
  2. Assurez-vous que l’éditeur du site Web est clairement identifié. Vous pouvez utiliser notre Widget Local Business pour ajouter votre adresse professionnelle dans le pied de page et en tant que données structurées.
  3. Nommez l’auteur des articles. Créez une page d’auteur ou incluez une biographie d’auteur en bas de chaque article. Il est important de préciser que l’auteur est un expert sur le sujet de l’article.
  4. Vérifiez régulièrement s’il n’y a pas de liens brisés. Vous pouvez utiliser la fonction Liens cassés de SEOPress PRO pour ce faire.

Convivialité des pages Web

  1. Testez votre site Web avec différents navigateurs et sur différents appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes).
  2. Consultez le rapport Google Analytics Navigateur et OS pour voir si les KPI tels que les taux de rebond sont médiocres pour certains navigateurs, systèmes d’exploitation ou appareils. Cela peut identifier les combinaisons navigateur / système d’exploitation / appareil sur lesquelles votre site ne fonctionne pas correctement.
  3. Utilisez le test d’optimisation mobile de Google pour vous assurer que les pages principales de votre site Web sont compatibles avec les smartphones.
Rapport sur le navigateur et le système d’exploitation Google Analytics
Rapport sur le navigateur et le système d’exploitation Google Analytics
  1. Utilisez Microsoft Clarity pour voir comment les utilisateurs interagissent avec votre site. Vous pouvez ajouter votre ID de projet Clarity à WordPress via l’écran SEO > Analytics > Clarity dans SEOPress.
  2. Auditez la vitesse de votre site WordPress avec PageSpeed Insights.
  3. Si vos pages reçoivent suffisamment de visites par mois pour avoir une évaluation Core Web Vitals et que vous échouez, travaillez à améliorer ces scores.

Indexation comme facteur de classement

  1. Assurez-vous que la balise méta robot est bien configurée pour “index” et “follow”. Avec SEOPress, vous pouvez définir cela par publication dans la métabox SEO. Dans l’écran de Réglages > Lecture de WordPress, vous pouvez demander de « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site. » Assurez-vous que cette option n’est pas cochée.
  2. Assurez-vous que toutes les pages de votre site reçoivent des liens à partir d’autres pages du site. La fonctionnalité d’analyse de contenu de SEOPress dispose d’un outil utile pour vérifier si vous avez des liens internes vers une page.
  3. Créez un compte Google Search Console et consultez régulièrement le rapport Couverture afin de détecter les pages qui sont erronées ou exclues de l’index de Google.
  4. Créez également un compte Bing Webmaster Tools. Vous pouvez utiliser votre compte Google pour vous connecter à Bing Webmaster Tools et valider des sites.
  5. Utilisez la fonction d’indexation instantanée de SEOPress pour vous assurer que chaque contenu mis à jour est indexé plus rapidement par Google, Bing et Yandex.
  6. Analyse de contenu SEOPress montrant un « bon » résultat
    Analyse de contenu SEOPress montrant un « bon » résultat

Bonus : Google Inspect URL introduit dans SEOPress 5.7

La Google Search Console vous permet d’auditer une URL et ainsi obtenir des informations essentielles concernant

  • son indexation,
  • son exploration,
  • les éventuelles erreurs,
  • des infos sur Discovery,
  • AMP,
  • les schémas trouvés etc.

Avec SEOPress PRO 5.6, vous pouvez utiliser cette API au sein de votre analyse de contenu. Directement depuis votre éditeur ou constructeur de page préféré (et même sans aucun éditeur grâce à notre metabox SEO universelle), vous pourrez inspecter une URL et en apprendre plus son état dans Google.

Un gain de temps non négligeable ! Apprendre à utiliser Google Inspect URL

Inspecter l’URL avec Search Console et SEOPress
Inspecter l’URL avec Search Console et SEOPress
Par Benjamin Denis

CEO of SEOPress. 12 years of experience with WordPress. Founder of WP Admin UI & WP Cloudy plugins. Co-organizer of WP BootCamp.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.