L’actualité Google – janvier 2022

Auteur Benjamin Denis
|
Publié le
| Aucun commentaire sur L’actualité Google – janvier 2022
L’actualité Google – janvier 2022

Pas de nouvelles de Google au sujet des mises à jour en janvier 2022, mais les outils d’analyse de résultats de recherche ont encore détecté beaucoup de volatilité. Sans réaction officielle de Google, les experts SEO cherchent des explications. Entre-temps, c’est SEOPress qui fait l’actualité SEO en créant une nouvelle fonctionnalité d’indexation instantanée pour WordPress. Disponible gratuitement dans l’extension SEOPress, la fonctionnalité permet aux sites WordPress de demander l’indexation des pages sur Google et sur Bing.

L’indexation est la première étape vers le classement de votre site dans Google. Être indexé plus rapidement signifie être classé plus rapidement et cela ne peut être qu’une bonne chose !

Mises à jour officieuses de l’algorithme

Correspondant pour le site Search Engine Roundtable, Barry Schwartz est une très bonne source d’informations sur les actualités de Google en anglais. Il dispose d’une gamme impressionnante d’outils de référencement pour suivre les changements dans les SERP et il a rapporté ce qui semblait être une ou plusieurs mises à jour de Google en janvier. Le 11, 14 & 15, 19 & 20 et 22 janvier (tous ces articles sont en anglais).

Quelques-unes des captures d’écran d’outils de référencement illustrant les articles de Barry Schwartz
Quelques-unes des captures d’écran d’outils de référencement illustrant les articles de Barry Schwartz

Le 21 janvier, l’auteur Jason Barnard a alerté Barry et d’autres experts SEO qu’il voyait également des changements dans le Knowledge Graph de Google (une base de données encyclopédique sur les personnes, les lieux et les événements, le Knowledge Graph est exploité par Google pour comprendre les recherches et également présenter des informations dans les résultats de recherche). Cela suggère que les changements dans les résultats de recherche observés en novembre de l’année dernière et en janvier de cette année peuvent ne pas être causés par un changement algorithmique, mais par la mise à jour des données du Knowledge Graph. Ce serait bien de le savoir avec certitude!

Modifications apportées au schéma Recettes

Le 18 janvier, Google a annoncé qu’il avait modifié ses exigences pour le schéma Recipe. Ce type de données structurées est utile pour obtenir des extraits enrichis pour les recettes de cuisine dans les résultats de recherche. Consultez notre étude de cas Optimiser les pages recette d’un blog avec le schéma Recipe (Recette) pour comprendre comment le mettre en place concrètement.

Le changement annoncé est subtil, mais important à connaître si vous publiez des recettes. Le schéma Recipe possède des propriétés concernant les temps : le temps de préparation, de cuisson et le temps total d’une recette. Google avait précédemment suggéré que ces propriétés pourraient contenir des plages de temps, par exemple « 10 à 15 minutes ». Il dit maintenant que les propriétés doivent contenir des temps exacts. Selon la définition schema.org de ce type de données (en anglais), la valeur correcte pour un temps de préparation de 10 minutes serait « PT10M » – en utilisant le formatage ISO 8601.

Si vous utilisez le schéma Recipe, vous devez vérifier que vous suivez bien ces nouvelles instructions.

Dangers liés à la qualité d’une traduction

La veille du Nouvel An, John Mueller de Google a organisé un « hangout » sur YouTube pour répondre aux questions SEO en anglais pour une audience internationale. Une question portait sur la possibilité qu’une traduction médiocre puisse avoir un effet négatif sur le référencement d’un site.

La réponse courte a été « Oui », mais l’explication a soulevé deux points intéressants.

  • Tout d’abord, que la qualité du contenu écrit est un signal que Google utilise dans son algorithme de classement ;
  • Deuxièmement, qu’un score de qualité est calculé pour l’ensemble d’un site. C’est pourquoi une mauvaise traduction de toutes les pages pourrait avoir un effet négatif pour tout le site. De nombreuses pages de contenu médiocre pourraient réduire le score global du site et entraîner des pertes de classement, même pour les pages de qualité écrites dans la langue d’origine.

Google a déjà indiqué par le passé qu’un texte traduit automatiquement n’est pas un gage de bonne qualité et il suggère donc que les pages traduites par traduction automatique (y compris Google Translate) ne devraient pas être soumises à l’indexation (pour le faire on peut indiquer une valeur « noindex » dans la balise méta robots par exemple).

La conversation a dérivé à travers les sujets des Core Updates et des Consignes détaillées à l’intention des évaluateurs (Quality Raters’ Guidelines en anglais) avant de conclure que bloquer l’indexation d’une traduction médiocre serait la bonne solution à court terme. Il faudrait ensuite améliorer progressivement les traductions des pages les plus importantes et enlever la balise méta robots noindex page par page.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le référencement multilingue avec notre eBook International SEO avec WordPress.

Pour définir des balises méta robot dans SEOPress, voir notre guide Gérer les méta-robots.

John Mueller sur YouTube

Indexation instantanée pour WordPress

Comme nous l’avons mentionné dans L’actualité Google d’octobre 2021, Microsoft Bing et Yandex ont lancé l’API d’indexation IndexNow l’année dernière. Microsoft a suggéré qu’une fonctionnalité IndexNow soit ajoutée au cœur de WordPress, mais cela a très peu de chances à aboutir.

Depuis, Microsoft a pris l’initiative de lancer sa propre extension IndexNow pour permettre la soumission automatisée d’URL de sites WordPress à Bing et Yandex.

Pour le moment Google ne participe pas officiellement à l’initiative IndexNow, mais il l’expérimente en interne selon les informations données dans l’épisode Off the record What to expect from Google Search Central in 2022 (en anglais) enregistré en janvier. Cependant, Google a son propre API d’indexation et, bien que cela ne prenne officiellement en charge que les demandes d’exploration de certains types de pages, plusieurs référenceurs ont signalé que la demande d’exploration via cet API augmente la vitesse d’indexation pour tout type de page.

Avec ces développements très récents à l’esprit, SEOPress a ajouté une nouvelle fonctionnalité d’indexation rapide à sa version 5.4 publiée le 20 janvier. Cette nouvelle fonctionnalité gratuite permet d’envoyer jusqu’à 200 requêtes par jour à Google et 10 000 pour Bing. Cette fonctionnalité va évoluer au fur et à mesure que les moteurs de recherche s’efforceront de trouver des moyens plus durables de mettre à jour leurs index.

Indexation instantanée gratuite dans SEOPress 5.4
Indexation instantanée gratuite dans SEOPress 5.4

API d’inspection d’URL de Google Search Console

Le 31 janvier, Google a annoncé la création de l’API d’inspection d’URL de la Search Console. Dans l’annonce (en anglais uniquement), Google a donné 2 cas d’utilisation :

  • Les outils et les agences de référencement peuvent fournir une surveillance continue des pages importantes d’un site ainsi que des options de débogage page par page. Par exemple, vérifier s’il existe des différences entre les URL canoniques déclarées par l’utilisateur et les URL canoniques sélectionnées par Google, ou déboguer les problèmes de données structurées par groupe de pages ;
  • Les développeurs de CMS ou d’extensions peuvent ajouter des informations au niveau des pages ou des page-types et proposer des vérifications continues pour les pages existantes. Par exemple, surveiller les changements au fil du temps pour les pages clés afin de diagnostiquer les problèmes et d’aider à hiérarchiser les correctifs.

Inspection de l’URL est une fonctionnalité de Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) qui vous donne des informations supplémentaires sur n’importe quelle page de votre site. Après avoir entré une URL en haut de la page de la Search Console, vous pourrez voir si cette URL est indexée dans Google, les raisons pour lesquelles elle peut ne pas l’être, quand elle a été explorée pour la dernière fois et les détails des données structurées trouvées sur la page.

Sur Search Console, le résultat d’une inspection d’URL ressemble à ceci.

Capture d’écran de Google Search Console
Capture d’écran de Google Search Console

À l’aide d’une API, les propriétaires de sites peuvent désormais récupérer ces données jusqu’à 2000 URL par jour. Il sera intéressant d’avoir des informations dans WordPress pour vérifier si les articles et pages sont indexés et si la page indexée par Google a pris en compte sa dernière modification dans WordPress. Bientôt sur vos écrans !

En parlant de cette fonctionnalité et de Google Search Console… Si vous ne l’avez pas déjà fait, c’est le bon moment pour créer votre compte Google Search Console et valider votre site, vous pouvez suivre le guide ici : Ajouter votre site à Google (Search Console).

Par Benjamin Denis

CEO of SEOPress. 12 years of experience with WordPress. Founder of WP Admin UI & WP Cloudy plugins. Co-organizer of WP BootCamp.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.