L’actualité Google – novembre 2021

Auteur Benjamin Denis
|
Publié le
| Aucun commentaire sur L’actualité Google – novembre 2021
L’actualité Google – novembre 2021

Google a lancé la Core Update de ses algorithmes de recherche en novembre, peu avant Black Friday. Avant cela, le mois avait été ponctué par le lancement de la mise à jour antispam et par l’annonce de la mise à jour de l’expérience sur la page prévue l’année prochaine.

À l’occasion de ces diverses annonces, Danny Sullivan a insisté sur le fait que Google faisait de son mieux pour échelonner les mises à jour importantes, afin de permettre aux propriétaires de site de voir s’il existait un lien entre la fluctuation de leur classement et le type de mise à jour publiée. Par ailleurs, il faut plusieurs jours pour qu’une mise à jour soit complètement déployée, de sorte que Google indique désormais souvent les dates de démarrage et de fin des mises à jour. Les pics de volatilité constatés entre la date de début et la date de fin peuvent donc tous être causés, selon toute hypothèse, par la même mise à jour. Par exemple, entre le 3 et le 11 novembre pour la mise à jour antispam de novembre 2021, comme on peut le voir sur cette capture d’écran de SEMRush Sensor.

Capture d'écran de SEMRush Sensor
Capture d’écran de SEMRush Sensor

Malheureusement, Google s’efforçant de garder secrets ses ingrédients secrets, il n’est pas toujours facile de comprendre à quoi correspondent réellement ces mises à jour.

3 novembre : mise à jour antispam

La mise à jour antispam a été annoncée sur le compte Twitter de Google Search Liaison le 3 novembre et s’est officiellement achevée le 11 novembre. Google n’a pas donné plus de détails, mais @DannySullivan (qui alimente Google Search Liaison) a répondu en perso dans le même fil que les mises à jour antispam concernent du contenu ne respectant pas les consignes. Cela tendrait à suggérer que ce type de mise à jour antispam se distingue des mises à jour anti-liens spammy comme celle de juillet 2021.

Le premier tweet de l’équipe Search Liaison comprenait le conseil suivant : « Nous encourageons les sites à adopter nos meilleures pratiques en matière de recherche ». Un lien était par ailleurs fourni vers les Consignes aux webmasters du site Google Search Central.

Deux paragraphes des consignes ont récemment été actualisés en anglais, mais de manière plutôt cosmétique. La première modification enjoint les propriétaires de site à s’assurer que toutes les pages du site sont accessibles par un lien. La seconde recommande que le contenu important soit visible dans les pages principales et ne soit pas caché dans des rubriques à dérouler ou des onglets.

3 google doc changes

17 novembre : une Core Update d’envergure

Deux semaines après la mise à jour antispam, Google a annoncé la Core Update de novembre 2021, précisant qu’il faudrait une à deux semaines avant son déploiement complet. Comme le tweet de SEOPress du 10 novembre s’en faisait l’écho, beaucoup ont craint que cette mise à jour perturbe leur positionnement juste avant Black Friday. Ce qui fut en effet le cas.

Google reste vague sur les modifications mises en œuvre à l’occasion des Core Updates, mais les webmasters et spécialistes du SEO constatent à peu près aux mêmes moments des remous importants dans le classement. Les sites qui perdent des places à l’occasion d’une Core Update doivent souvent attendre la suivante pour retrouver leur place. Il y a des perdants, mais il y a aussi des gagnants. Ainsi, la Core Update de novembre 2021 aura dans certains cas occasionné un Black Friday cauchemardesque, tandis que pour d’autres, ce fut Noël avant l’heure !

On pense généralement que les Core Update se fondent sur les scores de pertinence d’un site et que ceux-ci sont fortement corrélés à l’appréciation de l’EAT par les Quality Raters (évaluateurs-qualité). Lire notre article Optimiser votre site WordPress pour Google EAT pour plus d’informations sur le sujet.

Mise à jour de Desktop Page Experience en 2022

Au mois de juin, Google s’est mis à utiliser un nouveau signal de l’expérience sur la page pour classer les pages dans les recherches sur mobile. Ces signaux ont intégré les scores Core Web Vitals mesurés sur la base des visiteurs  réels des sites web par le navigateur Chrome. Le 4 novembre, Google a annoncé que les signaux de l’expérience sur la page seraient intégrés aux résultats de recherche sur les ordinateurs de bureau à compter de février 2022. D’ici là, des scores d’expérience distincts, pour version sur ordinateur et pour version mobile, seront disponibles dans la Google Search Console pour que les propriétaires de site puissent évaluer l’expérience sur la page version ordinateur avant la mise à jour du classement. Google a également lancé une nouvelle version de Page Speed Insights au mois de novembre. L’article What’s new in PageSpeed Insights détaille les mises à jour apportées aux rapports. Cet outil peut également servir à évaluer les scores Core Web Vitals sur mobile et sur ordinateur de bureau.

John Mueller sur la chaîne Google Search News, présentant la mise à jour de l’expérience sur la page pour ordinateur.
John Mueller sur la chaîne Google Search News, présentant la mise à jour de l’expérience sur la page pour ordinateur.

Lors de sa présentation de la mise à jour de l’expérience sur la page pour ordinateur, diffusée sur la chaîne Google Search News, John Mueller a pris soin de rappeler aux propriétaires de site que les Core Web Vitals ne constituent pas le plus important facteur de classement des recherches. Il a également salué les efforts fournis par certaines solutions CMS (comme WordPress) et plateformes d’hébergement pour améliorer les scores Core Web Vitals de leurs utilisateurs.

L’avenir du SEO

John Mueller, Martin Splitt et Gary Illyes (membres de la Search Relations Team de Google) ont diffusé un nouveau podcast Search Off the Record le 11 novembre contenant des réflexions audacieuses et judicieuses sur l’avenir possible du SEO. Voici certaines des opinions formulées lors de ce podcast :

  • Malgré l’utilisation croissante des CMS et plateformes hébergées, les spécialistes du SEO auront besoin de comprendre le HTML encore longtemps.
  • Les moteurs de recherche continueront à s’appuyer sur l’exploration des sites pour trouver et indexer des pages. Selon eux les API d’indexation (lorsque les sites envoient des demandes d’indexation aux moteurs de recherche au lieu d’attendre la visite du moteur pour être indexés) n’ont pas d’avenir.
  • Les données structurées Schema disparaîtront peut-être dans l’avenir, au fur et à mesure que Google apprendra à mieux comprendre le contenu écrit. Les données structurées aident actuellement Google à mieux décrypter le contenu des pages, mais sont aussi utilisées pour que l’IA de Google comprenne mieux les textes.
  • La reconnaissance des images et des vidéos, toutefois, n’atteindra peut-être pas rapidement les sommets espérés par certains. C’est pourquoi l’ajout de texte ALT aux images et l’utilisation de données structurées pour décrire des vidéos pourraient bien être nécessaires encore longtemps.
  • Les liens continueront à être utilisés par les moteurs de recherche pour classer les sites (quoique, selon Gary Illyes, Google ne leur accorde pas autant d’importance que ce que certains croient). La raison en étant que, tout comme le HTML, les liens sont les briques essentielles du web et ne peuvent pas être négligés.
  • Le contenu généré par des machines pourrait s’améliorer, ne plus être détecté ni pénalisé par Google.
  • Le SEO ne va pas mourir – tant que les moteurs de recherche resteront populaires auprès des internautes.
Par Benjamin Denis

CEO of SEOPress. 12 years of experience with WordPress. Founder of WP Admin UI & WP Cloudy plugins. Co-organizer of WP BootCamp.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.