Comment optimiser une image pour le SEO dans WordPress

Auteur Benjamin Denis
|
Publié le
| Aucun commentaire sur Comment optimiser une image pour le SEO dans WordPress
Comment optimiser une image pour le SEO dans WordPress

Comme abordé dans le chapitre précédent « Une introduction au référencement des images (Image SEO) », l’optimisation des images publiées sur votre site WordPress peut vous aider à gagner en visibilité dans Google Images, mais elle contribue également à améliorer le classement de vos pages dans les résultats de recherche Web de Google.

Commençons par les bonnes nouvelles : WordPress réalise déjà une partie importante de l’optimisation d’images, car il crée des versions responsives et compressées de chaque image lors de leur chargement dans la médiathèque. Cela permet d’améliorer la vitesse de la page, en diffusant les versions adaptées aux utilisateurs tout en permettant à Google de trouver des images de haute qualité pour l’indexation.

Cependant, pour optimiser pleinement les images pour le référencement, il vous reste des choses à faire manuellement. Dans cet article nous allons vous guider étape par étape, pour optimiser une image lorsqu’elle est chargée dans un article en cours d’écriture sur WordPress.

Commencez avec une image unique et un mot-clé

Le meilleur point de départ pour le référencement des images est d’avoir une image unique qui n’existe pas déjà sur le Web. Avant de charger l’image dans WordPress, réfléchissez à l’endroit où l’image sera utilisée et au mot-clé qu’elle ciblera. Pour de meilleurs résultats, l’image devra être insérée dans une page ou un article optimisé pour ce mot-clé.

Dans cet exemple, nous allons imaginer que vous avez pris la photo ci-dessous et qu’elle sera utilisée comme image principale pour un article de blog intitulé en anglais « The complete guide to VW Beetle roof racks » (« le guide complet des barres de toit pour Coccinelle Volkswagen »). Le mot-clé que vous ciblez est « VW Beetle roof rack » qui est recherché en moyenne 720 fois par mois dans Google dans le monde entier. L’utilisation du mot-clé dans le titre et le texte de l’article est importante pour classer les images dans Google Images.

Optimisez cette image pour le référencement
Optimisez cette image pour le référencement

Pour être honnêtes, nous n’avons pas utilisé une image unique dans notre exemple. La photo ci-dessus a été prise par Matthias Meyer et est disponible sur UnSplash.

Préparez l’image pour le référencement

Vous pouvez obtenir un avantage en SEO en préparant vos images avant de les charger dans WordPress. Les tâches principales à effectuer sont de redimensionner, compresser et renommer le fichier image. Vous pouvez le faire en utilisant un logiciel de retouche d’image comme Adobe Lightroom ou des applications photo gratuites, en lignes, comme BeFunky.
Avec BeFunky, vous pouvez ouvrir une photo depuis votre ordinateur ou smartphone et la modifier en ligne.

Page de démarrage de l’édition d’images BeFunky
Page de démarrage de l’édition d’images BeFunky
Modification d’une photo dans BeFunky
Modification d’une photo dans BeFunky

Une fois que vous avez ouvert votre fichier dans une application de retouche photo, allez dans redimensionner pour vérifier la taille des images en pixels. La taille originale de cette photo est de 4088 x 2270 pixels. La plupart des écrans d’ordinateur n’ont tout simplement pas autant de pixels. À moins que vous ne soyez convaincu que votre public possède des moniteurs haute résolution 4K / 5K, vous devez redimensionner cette image avant de la charger dans WordPress, mais pas trop.

Google préfère créer des aperçus à partir d’images de haute qualité. Nous vous recommandons de suivre le guide donné par Google dans sa documentation sur Google Discover. Cette documentation dit que des images doivent avoir au moins 1200 pixels de large. Une largeur de 1024 pixels serait trop petite par exemple.

Dans l’exemple ci-dessous, nous modifions la Largeur à 1800 pixels et gardons cochée l’option Conserver les proportions, la Hauteur est alors automatiquement calculée à 1000 pixels.

Redimensionnement de la photo dans l’éditeur de photos BeFunky
Redimensionnement de la photo dans l’éditeur de photos BeFunky

Une fois l’image redimensionnée, vous pouvez l’enregistrer sur votre ordinateur.

Un conseil important à cette étape est de ne pas écraser le fichier original en utilisant le même nom de fichier. Tout d’abord, cela vous permet de conserver l’image originale en qualité supérieure pour une utilisation ultérieure pour d’autres projets. Vous voudrez peut-être utiliser cette photo pour des brochures imprimées par exemple.

La deuxième raison importante de changer le nom de fichier maintenant est de s’assurer qu’il contient le mot-clé que vous ciblez. Comme il s’agit de l’image principale de la page que nous optimisons, nous pouvons nommer le fichier en utilisant le mot-clé exact « VW Beetle roof racks ». Cela créera un nom de fichier « VW Beetle roof racks.jpg »

Enregistrement d’une image compressée avec l’éditeur de photos BeFunky
Enregistrement d’une image compressée avec l’éditeur de photos BeFunky

En outre, lors de l’enregistrement du fichier au format JPG, vous pouvez choisir le facteur de compression de qualité pour compresser le fichier et réduire sa taille. Normalement, vous pouvez réduire cela à 75% sans voir une détérioration visible de la qualité de l’image. Dans l’exemple ci-dessus, la taille du fichier a été réduite à 200KB. C’est plus de dix fois plus petit que l’image originale qui était 2.12 Mo. L’image se chargera donc 10 fois plus rapidement !

Si votre logiciel de retouche photo prend en charge différents types de fichiers tels que JPG, PNG et WebP, vous pouvez tester diverses options pour voir laquelle fournit la plus petite taille de fichier.

Charger l’image dans WordPress

Maintenant que vous avez préparé votre image, vous êtes prêt à la charger dans WordPress.

Dans certains cas, les images sont d’abord chargées dans la médiathèque pour être ultérieurement ajoutées aux publications. Le scénario le plus commun est celui que nous avons suivi dans l’exemple ci-dessous, c’est-à-dire l’ajout de photos à un article alors qu’il est en cours de préparation dans WordPress.

Dans l’exemple, nous avons ajouté l’image en utilisant la fonctionnalité Image mise en avant. C’est la meilleure option pour mettre en évidence une image pour le référencement. Lorsque Google affiche une image miniature pour un article WordPress dans ses résultats de recherche, il utilise très souvent l’image mise en avant.

L’article WordPress avant d’ajouter l’image mise en avant
L’article WordPress avant d’ajouter l’image mise en avant

À partir de l’éditeur de l’article, nous pouvons mettre en avant une image en cliquant sur Définir l’image mise en avant dans la barre latérale. Cela ouvre la médiathèque où nous pouvons sélectionner « VW Beetle roof racks.jpg » à partir de l’ordinateur et la téléverser dans la médiathèque.

Ajouter une image en vedette à une publication
Ajouter une image en vedette à une publication

L’image est enregistrée sur le serveur Web en utilisant le nom de fichier téléchargé. Il ne peut plus être modifié. C’est pourquoi il était important de préparer le fichier avec un nom de fichier optimisé pour le mot clé plus tôt.

Une fois l’image chargée, vous verrez que WordPress propose 4 champs de texte pour la décrire. Le titre est automatiquement défini à l’aide de votre nom de fichier. Les champs Texte alternatif, Légende et Description sont laissés vides.

Ajouter une image à un article WordPress - étape 1
Ajouter une image à un article WordPress – étape 1

Le champ Texte alternatif correspond à l’attribut ALT de l’image et il est le champ le plus important pour le SEO. Vous devez toujours écrire une courte phrase en texte alternatif pour décrire votre image. Si vous souhaitez que l’image soit associée à un mot-clé, utilisez le mot-clé dans ce champ. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons tapé « Metal VW Beetle roof rack viewed from the side ». Dans un chapitre ultérieur, nous examinerons d’autres conseils sur l’écriture de texte alternatif.

Ajouter une image à un article WordPress - étape 2
Ajouter une image à un article WordPress – étape 2
Article WordPress avec image mise en avant
Article WordPress avec image mise en avant

Il peut y avoir des cas où vous ne pouvez pas utiliser l’image mise en avant. Dans ce cas, vous devez ajouter l’image au contenu de l’article, aussi haut que possible dans la page. Une fois l’image chargée, vous pouvez cliquer dessus dans l’éditeur pour modifier le texte alternatif.

Article WordPress avec image optimisée
Article WordPress avec image optimisée

Notez que vous pouvez également sélectionner différentes tailles d’image. « Taille originale » est l’image dans les dimensions que vous avez téléchargées. Les tailles d’image Miniature, Moyenne et Grande correspondent aux paramètres définis dans le menu Réglages > Médias de WordPress. En choisissant « Grande », vous pouvez améliorer les temps de chargement en forçant WordPress à charger une version plus petite de votre image, mais Google sera toujours en mesure de trouver et d’indexer l’image en taille originale.

Réglages média dans WordPress
Réglages média dans WordPress

Désactiver les pages de fichiers joints de WordPress

WordPress a une fonctionnalité par défaut où tout fichier chargé dans la médiathèque obtient une page dédiée sur votre site Web. Lorsqu’une image est utilisée dans un article de blog, elle peut être cliquable et le lien mène à une page multimédia. Le texte peut être ajouté à cette page à l’aide des champs Titre et Description associés à l’image dans la médiathèque. Certains thèmes ajoutent ces liens par défaut.

Il y a des cas où cela peut être utile, mais il est généralement recommandé de désactiver ces pages pour optimiser le référencement. Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez le faire maintenant en utilisant SEOPress.

Avec SEOPress Free installé, vous pouvez activer les pages de fichiers joints multimédias à l’aide de l’écran SEO > Avancé > Référencement des images. Pour désactiver les pages, vous pouvez cocher l’option « Rediriger les pages des fichiers joints vers la publication parente » ou « Rediriger les pages de fichiers joints vers l’URL du fichier ».

Rediriger les pages de fichiers joints multimédias avec SEOPress
Rediriger les pages de fichiers joints multimédias avec SEOPress

Plus de fonctionnalités image SEO avec SEOPress

Comme vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessus, SEOPress fournit d’autres fonctionnalités pour le référencement d’images. Pour vous aider à gagner du temps, vous pouvez définir automatiquement les champs de texte associés aux images en utilisant le nom de fichier de l’image, par exemple. Une autre option vous permet d’utiliser automatiquement les mots-clés ciblés comme texte alternatif si le champ est vide. Cela ne remplace pas la recommandation d’écrire un texte alternatif pour chaque image, mais cette option est bien meilleure que de laisser le texte alternatif vide.

L’autre fonctionnalité qui est incluse dans l’extension SEOPress Free et qui est un gros plus pour le référencement des images est le plan de site des images. Google vous recommande de fournir un plan de site pour l’aider à trouver et à indexer toutes les images utilisées sur un site. Pour activer le plan des images dans WordPress, allez dans SEO> Plan de site XML – HTML et cocher « Activer les plans de site XML des images » et Enregistrer les modifications.

Paramètres du sitemap d’image SEOPress
Paramètres du sitemap d’image SEOPress

Conclusion

Après avoir renommé votre image avec votre mot-clé, l’avoir chargée en tant qu’image mise en avant dans un article contenant votre mot-clé, écrit un excellent texte alternatif et utilisé les paramètres Image SEO de SEOPress, vous avez réussi à optimiser parfaitement une image pour le référencement. Bien joué ! Vous devriez le faire pour chaque image que vous chargez dans WordPress. Il faudrait également revenir sur les images que vous avez déjà chargées dans WordPress pour vous assurer qu’elles respectent ces bonnes pratiques. Cela aidera à classer chaque image dans la recherche Google Images et à améliorer le classement des pages dans lesquelles elles sont utilisées.

Par Benjamin Denis

CEO of SEOPress. 12 years of experience with WordPress. Founder of WP Admin UI & WP Cloudy plugins. Co-organizer of WP BootCamp.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.