Introduction au référencement des images (Image SEO)

Auteur Benjamin Denis
|
Publié le
| Aucun commentaire sur Introduction au référencement des images (Image SEO)
Introduction au référencement des images (Image SEO)

Les images représentent une part importante du Web et par conséquent, une part importante du référencement. Selon une étude de 2019 réalisée par SparkToro (en anglais), 21,5% des résultats de recherche affichés aux États-Unis sont des résultats de recherches dans Google Images. Les nouvelles fonctionnalités ajoutées par Google (y compris Google Lens et la recherche par image) peuvent aussi signifier que les recherches d’images deviendront plus populaires à l’avenir.

Les images sont également utilisées pour améliorer les extraits des pages affichés dans les résultats de recherche Web de Google. L’impact visuel des images dans ces résultats peut être un facteur important pour attirer l’attention vers votre page et générer du trafic.

Nous avons des indications (la mise à jour Product Reviews lancée par Google en 2021, par exemple) que Google utilise également l’IA pour analyser et comprendre le contenu des images lors du classement des pages.

Mais les images peuvent causer des problèmes pour le référencement. Elles sont souvent la principale cause de lenteur lors du chargement des pages et elles sont parfois utilisées là où le texte aurait été plus approprié. Il est donc d’une importance vitale d’optimiser le référencement d’images (image SEO) pour tirer le meilleur parti des moteurs de recherche.

Fonctionnement de la recherche Google Images

Les utilisateurs de Google recherchent des images à l’aide d’un moteur de recherche dédié qui peut être une source supplémentaire de trafic pour votre site Web.

C’est une fonctionnalité très populaire : 1,2 million de recherches par mois avec la requête « Google Images » dans Google aux États-Unis. Google propose aussi un lien Images vers Google Images en haut de sa page d’accueil. Pour arriver dans Google Images beaucoup d’utilisateurs taperont d’abord une requête de recherche dans Google Web Search, puis cliqueront sur l’onglet Images en haut de la page pour obtenir la page de résultats Google Images dédiée.

La plupart des recherches Google Images commencent sur la page de résultats de recherche Web.
La plupart des recherches Google Images commencent sur la page de résultats de recherche Web.

Si la recherche d’images est populaire pour une requête, Google affichera une zone “Images correspondant à” dans les résultats de recherche. En cliquant sur “Tout afficher” en bas de ce panneau, les utilisateurs accéderont aux résultats Google Images. Un clic sur une image dans ses résultats enverra les utilisateurs vers un aperçu de l’image (voir ci-dessous).

La page de résultats Google Images affiche des aperçus miniatures des images correspondant à la requête. Chaque résultat montre une image, le site auquel l’image est attribuée et un titre (qui est souvent la balise TITLE de la page sur laquelle l’image a été trouvée). Un résultat de recherche peut également comporter des étiquettes donnant des informations sur les produits, la licence de droit d’auteur ou les recettes.

Comme les résultats de recherche Web, les résultats de Google Images sont classés : le premier résultat étant dans le coin supérieur gauche de l’écran. Le classement va ensuite de gauche à droite puis de haut en bas.

Il y a beaucoup plus de résultats visibles dans les résultats de recherche Google Images comparé aux résultats de recherche Google classique. Cela veut dire qu’un site peut être visible et attirer des clics même s’il n’est pas classé dans le top 10 des résultats. Par exemple, la voiture rouge montrée dans la capture d’écran ci-dessous est classée 13e.

Page de résultats de recherche Google Images
Page de résultats de recherche Google Images

Les pages de résultats Google Images affichent souvent les Recherches associées en haut de la page ou en tant que bloc lorsque vous faites défiler la page. Ceux-ci sont générés par l’IA et donnent un aperçu intéressant de la façon dont Google « voit » les relations entre différentes entités. L’analyse de ces résultats peut aider au-delà du référencement des images.

Les résultats de recherche se chargent au fur et à mesure qu’on fait défiler la page, affichant 1000 images avant de proposer un bouton Afficher plus .

En cliquant sur un résultat, l’utilisateur n’est pas dirigé directement vers le site, mais vers une page de prévisualisation. Cela montre une version plus grande de l’image, une version plus longue du titre et un bouton Consulter. Ce bloc d’aperçu fournit également des liens vers des images similaires. Notez que depuis 2018, il n’y a plus de bouton Afficher l’image dans Google Images.

Aperçu de l’image dans Google Images
Aperçu de l’image dans Google Images

Après avoir cliqué sur Consulter, l’utilisateur sera redirigé vers la page contenant l’image. L’image affichée dans les résultats de recherche sera souvent l’image la plus visible en haut de la page. Dans cet exemple, l’image figurant dans les résultats de recherche Google Images est la première image d’un slider en haut d’une page de produit.

La page du produit où Google a trouvé l’image
La page du produit où Google a trouvé l’image

Google Images génère-t-il du trafic ?

Comme nous l’avons vu ci-dessus, il est possible que les recherches se terminent par une visite sur le site Web associé à une image. Cependant, à partir de la page de résultats de recherche initiale, pour accéder à un site l’utilisateur doit cliquer deux fois : une fois dans l’image puis à nouveau sur l’image ou sur le bouton Consulter. Les taux de clics sont donc réduits par rapport à la recherche Web.

Les taux de clics dépendront également de l’intention du chercheur. Un utilisateur recherchant « Aston Martin DB2 » peut simplement vouloir regarder des images de cette voiture, mais d’autres seront peut-être des clients potentiels à l’achat de la voiture et seront plus susceptibles de visiter des sites qui figurent dans les résultats de recherche d’images (surtout si la description de l’image indique clairement que la voiture est actuellement à vendre).

Les propriétaires de sites peuvent vérifier si la recherche d’images génère déjà du trafic vers leur site à l’aide de Google Search Console. Dans le rapport Performance, il est possible de sélectionner « Image » comme type de recherche et d’afficher des résultats détaillés sur les requêtes et le trafic générés uniquement à partir de Google Images.

Performances de recherche Google Image de Google Search Console
Performances de recherche Google Image de Google Search Console

Ce que Google dit au sujet du référencement des images

Google fournit de bonnes pratiques sur la façon dont les images doivent être formatées et présentées sur les sites. Ces directives sont également présentées dans une vidéo Search Engine Lightening Talks présentée par John Mueller (mais en anglais uniquement). Ce contenu fournit des indices sur la façon dont Google classe les images dans les résultats de recherche, mais aussi sur la façon dont les images peuvent être optimisées pour améliorer la vitesse de chargement des pages.

Le document explique que Google prend en charge les images dans les formats suivants : BMP, GIF, JPEG, PNG, WebP et SVG. WebP est un format d’image moderne créé par Google et vous avez peut-être remarqué que PageSpeed Insights recommande souvent aux sites WordPress d’utiliser une extension pour convertir automatiquement les images téléchargées dans ce format. L’utilisation de WebP par rapport à d’autres formats d’image n’améliorera pas directement le classement, mais si la taille du fichier WebP est plus petite, cela améliorera la vitesse de la page et les Core Web Vitals. Et les Core Web Vitals fait partie d’un signal de classement.

L’autre point important à retenir des recommandations de Google est que l’utilisation d’images génériques pour illustrer les articles n’apporte pas beaucoup de valeur pour le SEO. Les images déjà utilisées ailleurs (dans les banques d’images par exemple) auront peu de chance d’être classées pour votre page dans Google Images.

Le conseil de Google est donc de produire des images originales qui ajoutent de la valeur au contenu écrit de la page. Il est également très important de continuer à fournir du texte pour classer les images. Bien que Google ait progressé dans la reconnaissance d’images par l’IA, le moteur de recherche s’appuie toujours sur du contenu écrit pour classer les images dans les résultats de recherche Google Images.

Les recommandations complètes des directives de Google sont les suivantes :

  • Le contexte de l’image. Fournissez du texte pour donner du contexte à l’image. Assurez-vous que les mots-clés (ce que les utilisateurs recherchent) sont utilisés sur la page contenant l’image. Plus précisément dans les titres et les titres de page.
  • Placement de l’image. Placez les images à proximité du texte pertinent et fournissez une légende. Pensez à placer les images les plus importantes en haut de la page.
  • Écrivez du texte sur la page et non dans l’image. N’incorporez pas de texte important à l’intérieur des images. N’utilisez pas d’images comme titres.
  • Utilisez les attributs ALT. Bon pour l’accessibilité et les moteurs de recherche, le texte ALT fournit des informations sur l’image pour les utilisateurs qui ne peuvent pas voir l’image. Google est l’un de ces utilisateurs.
  • Utilisez des images de haute qualité. Les images qui produisent des aperçus de vignettes nettes attireront plus de trafic.
  • Créez des sites de qualité. La qualité du contenu de la page sera prise en compte lors du classement des images et du texte peut être extrait du contenu pour générer un extrait.
  • Assurez-vous que le site fonctionne aussi bien sur un smartphone que sur un ordinateur. Étant donné que la plupart des recherches d’images sont effectuées sur mobile, il est important que le site fonctionne bien sur mobile. Utilisez l’outil de test Mobile-Friendly de Google.
  • Utilisez de bonnes URL descriptives et stables. Google utilise le chemin de l’URL et le nom du fichier pour l’aider à comprendre les images. Les directives stipulent « Par exemple, mon nouveau chaton noir.jpg est meilleur que IMG00023.JPG ». Si vous localisez votre site Web dans une autre langue, assurez-vous de traduire également les noms de fichiers.
  • Fournir des données structurées pertinentes. Selon le contenu, utilisez un schéma de données structurées tel que Recipe, Article ou Product.
  • Aperçus d’images volumineuses. Autoriser Google à fournir des aperçus d’images volumineuses à l’aide de la balise max-image-preview:large meta robots
  • Utilisez le balisage pour les licences d’image via les données structurées sur la page ou dans les métadonnées du fichier image.
  • Considérez la vitesse. Parce que les images sont souvent les éléments qui prennent le plus de temps à télécharger, optimisez la taille du fichier image, appliquez des techniques de chargement paresseux (lazy-loading), utilisez des images responsives.
  • Fournissez un sitemap d’images pour aider Google à indexer toutes les images de votre site Web.

Dans le chapitre suivant, nous verrons comment vous pouvez appliquer ces recommandations pour le référencement d’images dans WordPress.

Par Benjamin Denis

CEO of SEOPress. 12 years of experience with WordPress. Founder of WP Admin UI & WP Cloudy plugins. Co-organizer of WP BootCamp.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.